Tous les articles par dans kart-a-la-carte

Les super gadgets de la moto du moment

Les motards sont déjà au courant des différents outils qui offrent plus de fan et de plaisir à rouler sur la moto et en toute sécurité.

Nous allons parler de casques

Le nouveau design du casque est plus confortable qui nous permet de pratiquer de la moto sans souci. On parle de modèle « Sena Helmet », c’est un casque intelligent. Il est équipé d’un système de communication intégré afin que vous puissiez lui connecter à votre téléphone, par Bluetooth. Il peut aussi avoir le fonctionnement de contrôle de bruit. Ce qui va vous mettre dans une ambiance totale quand vous roulez en avalant des centaines de kilomètres. Il a déjà une radio FM intégrée, et puis vous avez la commande vocale pour parler tranquillement au téléphone même si vous roulez à grande vitesse. La batterie de ce casque se charge sous un port USB pour deux heures de temps, avec une autonomie de 6 heures.

Parlons de gadget de sécurité, la serrure numérique

Il existe des serrures numériques pour voiture, et même pour la porte de votre maison, mais là, on parle de celle qui ira à votre moto. Déjà, il peut se mettre sur le bouton de démarrage de la moto, c’est un système de démarrage digital. Il est clair que j’ai pu y trouver ce que je voulais dans cette petite description pour me mettre à mon aise sur la moto. 

Le gilet Airbag

Un gilet est un équipement utile pour le conducteur de la moto. Le tissu est d’une haute qualité qui peut vous protéger en cas de choc, mais qui va aussi vous mettre en garde sur les attaques de la nature : du vent, du froid, ou de la pluie. Il peut se mettre en dessus d’une veste de moto, donc une surprotection assurée. Il peut se gonfler, et c’est pour cela qu’il est très pratique pour les motards.

Ce ne sont que des gadgets qui ne vous permettent pas de pratiquer du jour au lendemain du sport extrême sur deux roues.

Rétrofit : comment convertir sa voiture thermique en électrique ?

Quelle bonne nouvelle ! La légalisation de convertir sa voiture thermique en électrique vient d’être prononcée. En effet, un arrêté ministériel publié le 3 Avril 2020 stipule que le rétrofit électrique est désormais praticable par tous. Nous ne sommes plus dans l’obligeance d’acheter une nouvelle voiture pour profiter des atouts écologiques et économiques de la voiture électrique. Mais comment procéder à cette conversion ? Poursuivez votre lecture !

Quelles sont les avantages tirés du rétrofit ?

 

Nous le savons tous, le marché des voitures électriques ne cesse de prendre de la place malgré les quelques désavantages du système (temps de charge élevé, autonomie très limitée, etc.). Cependant, force est de constater que le principe est tout de même intéressant et avantageux pour la majorité de la population française. La voiture est plus économique, permettant d’effectuer nos déplacements au quotidien (d’autant plus qu’on n’excède pas les 40 km de trajet dans nos déplacements de tous les jours). En d’autres termes, la voiture électrique convient parfaitement à nos besoins. Mais là encore, il y a un hic, un véhicule neuf de ce type est très souvent hors de prix. D’où l’intérêt propre d’avoir recourt au rétrofit électrique : tous bénéfices du système électrique et à moindre coût.

 

Les critères du point de vue technique

 

Avant de procéder à la transformation, il faut tout de même connaître quelques points clés sur le sujet. Seuls les techniciens habilités peuvent effectuer la conversion, et cela dans le respect des normes de la transformation. Il est catégorique que les véhicules convertis à l’électrique, à batterie ou à pile à combustible, reçoivent un groupe motopropulseur dont la puissance est comprise entre 65 % et 100 % de la puissance d’origine. La voiture électrique est ensuite validée par l’Union technique de l’automobile, du motocycle et du cycle (UTAC), avant de pouvoir circuler sur la route. Veillez aussi noter que l’opération de rétrofit peut être coûteuse, nous vous conseillons de vous renseigner sur le tarif ( au cas où l’achat d’un nouveau véhicule serait plus avantageux).

Nettoyage : entretenir sa carrosserie au jet haute pression

Une auto, c’est une machine qui exige des soins particuliers, surtout si vous voulez que la carrosserie tienne encore longtemps. Tout le monde peut procéder au nettoyage de sa voiture. Cependant, les méthodes ne sont pas les mêmes pour préserver l’état de la peinture. La plupart d’entre nous préfère le lavage à haute pression. Mais connaissons-nous réellement l’essentiel sur ce type de nettoyage ? Découvrez tout de suite les avantages et inconvénients du jet haute pression.

 

 

Les avantages du lavage auto haute pression

 

Le lavage à haute pression constitue une bonne initiative pour nettoyer la voiture. Car le risque de rayer la carrosserie est quasiment nul. Seul l’eau est en contact direct avec la matière et permet de nettoyer l’engin de fond en comble, tout cela rapidement. On privilégie surtout cette méthode pour laver les parties basses du véhicule (avec une puissance de jet élevé permettant de se débarrasser des saletés sans avoir à faire beaucoup d’effort).  Avec le lavage haute pression, les jantes des roues, le bas de la caisse de l’auto, les vitres et la carrosserie toute entière sont nettoyés efficacement. Pour obtenir un résultat plus satisfaisant, vous devez également savoir qu’un passage supplémentaire au détergent est envisageable. De ce fait, les couches graisseuses et les polluants corrosifs sont totalement éliminés de la peinture.

 

Les inconvénients du lavage auto haute pression

 

Le lavage à haute pression n’est pas éprouvant. Cependant, cette méthode nécessite beaucoup plus d’attention et de précaution que les autres types de lavage. Le jet d’eau à haute pression n’est pas automatique : vous devrez guider l’ustensile vous-même. Parfois aussi, la forte pression de l’eau peut aggraver les petits éclats des anciennes peintures. Il est également conseillé de ne pas passer le jet d’eau vers le moteur ou les joints du véhicule (la pression peut dilater ou induire un court-circuit). Vous avez la possibilité de diminuer la pression de l’eau en vous éloignant un peu de la voiture lors du lavage.

 

L’huile de la moto : un élément clé à ne jamais négliger

 

En tant qu’utilisateur, vous devez savoir qu’il existe une panoplie d’huiles moteur pour moto. Et ces différents produits sont conçus pour répondre aux besoins précis des moteurs de chaque engin. Car, bien que le carburant soit d’une grande importance, on ne peut négliger le rôle du lubrifiant dans le mécanisme. Voyez d’abord l’intérêt de l’huile sur la machine à deux roues. Poursuivez ensuite avec les types de lubrifiants existants.

 

Importance de l’huile pour le moteur

En premier lieu, il est nécessaire de préciser que les rôles de ce produit sont multiples. En effet, l’huile n’est pas seulement un genre de lubrifiant qui sert à engraisser les pièces de la moto. Bien sûr, elle donne une certaine fluidité lors du contact entre différents pièces (l’huile permet ainsi de diminuer les forces de frottement). Mais elle est également responsable de la puissance et de la longévité du moteur. En fonction du type, ce liquide possède un pouvoir nettoyant et refroidissant. Ces caractéristiques permettent d’éviter le chauffage ou de boucher des éléments constitutifs de la moto.

 

Choisir en fonction des composants de l’huile

 

En général, l’huile pour moto est classée en trois catégories : la minérale, la synthétique ou la semi-synthétique. A une limite près, les compositions des huiles sont presque identiques. Seules quelques différences (de l’ordre de 5 à 30%) sont conséquentes.

L’huile minérale est la moins sollicitée de toutes. Sa formule est obtenue par raffinage du pétrole brut. A cause de sa composition, cette huile est moins raffinée et conviendrait mieux à des modèles plutôt anciens. On ajoute surtout des additifs chimiques pour améliorer les caractéristiques de l’huile.

L’huile synthétique est un produit issu de réactions chimiques. Il s’agit de la meilleure en termes de rapport qualité/prix : ses constitutions sont moins polluantes et son rendu est plus important. L’huile synthétique se dégrade moins vite que l’huile minérale. C’est le produit le plus utilisé pour lubrifier les pièces de la moto.

L’huile semi-synthétique, par son nom, est un mélange des deux types d’huiles. Le produit est obtenu par raffinage du pétrole et subit une modification chimique afin d’optimiser son utilisation.